Cliquez pour activer le zoom
un instant...
Aucun résultats trouvés
Voir Roadmap Satellite Hybrid Terrain Mon emplacement Plein écran précédent Suivant
Résultat de votre recherche

Quelques conseils pour chauffer son logement sans se ruiner

by HNB Immobilier sur 22 novembre 2021
Quelques conseils pour chauffer son logement sans se ruiner
Comments:0

Avec le retour du froid, conjugué à l’envol des prix de l’énergie, le chauffage de nos logements redevient une préoccupation de premier plan. Afin de faire le point sur cette question, et de vous aider à maîtriser vos dépenses dans un contexte économique délicat, HNB Immobilier désire vous offrir quelques conseils en rappelant par la même occasion les outils à votre disposition pour alléger vos factures sans grelotter dans votre appartement ou votre maison.

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), qui édite sur le sujet une brochure gratuite accessible en ligne[1], souligne que le chauffage et la production d’eau chaude représentent à eux deux 77 % de la consommation d’énergie d’un logement. Quelques gestes simples permettent pourtant de ne pas faire flamber nos factures. Il est ainsi recommandé de régler les températures des pièces occupées entre 19 et 21 degrés en journée, et à 17 degrés la nuit, ainsi que dans les pièces vides ou moins utilisées. Mieux vaut aussi baisser le chauffage lors des moments de redoux, ou bien en cas d’absence de courte durée.

Notre utilisation de l’eau chaude gagne aussi à être modulée : la vaisselle peut être faite à l’eau froide ou tiède, la température du chauffe-eau réglée entre 55 et 60 degrés, voire entre 45 et 50 pour un appareil thermodynamique (CET), et le ballon d’eau chaude être éteint en cas d’absence prolongée. Rappelons aussi que l’entretien annuel des chaudières fioul, gaz et bois est obligatoire. Pour les autres systèmes de chauffage, il n’existe pas d’obligation légale, mais il est fortement recommandé de faire réaliser un suivi technique régulier.

En outre, il est possible de faire réaliser des travaux d’isolation et de mise aux normes de son logement, ce que de multiples dispositifs récents encouragent afin de faire disparaître les « passoires thermiques ». Nous avions justement évoqué la panoplie des aides gouvernementales proposés en la matière dans l’un de nos précédents articles[2]. Le détail de la classification des logements en fonction de leur performance énergétique est disponible sur le site du Ministère de la transition écologique[3].

Pour cet hiver, HNB vous souhaite le meilleur, et notre équipe reste à votre disposition pour vous permettre de mener à bien vos projets immobiliers.

 

[1] « Se chauffer mieux et moins cher », ttps://librairie.ademe.fr/urbanisme-et-batiment/2215-se-chauffer-mieux-et-moins-cher-9791029707582.html

[2] https://hnb.immo/une-nouvelle-prime-a-la-renovation-a-destination-des-proprietaires-bailleurs/.

[3] https://www.ecologie.gouv.fr/diagnostic-performance-energetique-dpe.

Partager

Comparer